Phantom International Sails 2018

Les protos et les nouveaux millésimes
Avatar du membre
Olivier44
Messages : 14584
Enregistré le : lun. 21 juil. 2008 12:42
Localisation : Saint-Herblain
Contact :

Phantom International Sails 2018

Message par Olivier44 » lun. 4 déc. 2017 08:49

Phantom se lance dans le windsurf ! http://www.windsurfjournal.com/article, ... dsurf,6691

Phantom International : http://www.phantom-international.com

Image
Image
Image

Avatar du membre
mag
Messages : 827
Enregistré le : mer. 19 févr. 2014 21:51
Localisation : Guérande
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par mag » lun. 4 déc. 2017 18:31

:arrow: Conception française =D¨>
:arrow: En membrane comme les voiles de course des voiliers (plus léger, plus solide, plus durable que le monofilm) =D¨>
:arrow: Par un acteur qui sait ce que c'est de construire une voile (ils conçoivent les voiles de leur catamaran 18 pieds à foils) =D¨>
:arrow: Un look super sobre =D¨>
FORMULA / SLALOM

Avatar du membre
Ricou
Messages : 3047
Enregistré le : ven. 11 déc. 2009 15:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par Ricou » lun. 4 déc. 2017 18:47

mag a écrit : :arrow: Par un acteur qui sait ce que c'est de construire une voile (ils conçoivent les voiles de leur catamaran 18 pieds à foils) =D¨>
Je me demandais bien pourquoi sur les concept-images, on pouvait voir du creux sur les lattes du haut de la voile.
Le fait que ce soit un fabricant de voile voilier explique celà.
Etonnant comment les voiles de planche n'ont rien à voir avec les voiles de voiliers/dériveurs.
En planche : gros creux en bas. Plus on monte plus la voile s'applatit et vrille (beaucoup).
En bateau/dériveur : voile plus plate en bas et plus creuse en haut . Vrillage plus ou moins marqué.

Il y a qques mois, j'avais entendu parler d'une voilerie pour catamaran type 18 pieds qui reprenait un peu la répartition du creux d'une voile de planche, plutot que l'inverse habituellement vu sur ce genre de support. Peut être eux ?

Rien de mieux qu'une belle image pour comprendre. Voir l'évolution de la profondeur du creux de bas en haut sur ce foc de Class J blanc qui semble être Ranger...

Image

Si interet, lire d'urgence çà : https://livre.fnac.com/a1136983/Bertran ... 7302743399
FANATIC ATTITUDE : NO FEAR , ONLY SPEED !!

Avatar du membre
Yann FRA-5
Messages : 102
Enregistré le : mer. 29 nov. 2017 16:28
Localisation : Gruissan
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par Yann FRA-5 » mer. 13 déc. 2017 16:52

Image
TEST ZONE GUN SAILS GSR 2018, Cliquez la : The TEST ZONE

Ca Navigue à Gruissan la page facebook, Cliquez la : Ca Navigue à Gruissan

Avatar du membre
dan 14
Messages : 95
Enregistré le : lun. 30 janv. 2012 13:18
Localisation : Basse NormandieCalvados
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par dan 14 » jeu. 14 déc. 2017 07:35

Image Powered by MWS

foolonhill
Messages : 4
Enregistré le : lun. 16 mai 2011 12:03
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par foolonhill » jeu. 14 déc. 2017 11:50

Sur ce sujet je pense pouvoir apporter un peu d'aide
Le funboard est très diffèrent des autres supports à voile. Les vitesses atteintes et l'accélération génèrent une énorme variation de vent apparent (celui ressenti sur la planche) entre le moment où l'on démarre et la pleine vitesse. En slalom par exemple on passe en quelques secondes de 11/12 noeuds à plus de trente noeuds de vent apparent.
Idéalement, il faudrait prendre un ris une fois lancé mais on ne peut pas. Les designers (Jean Pierre Siret fut le premier avec ITV) ont donc choisi de neutraliser une partie de la surface en aplatissant le haut et en le faisant vriller. La surface totale de la voile n'est efficace qu'au démarrage (travers/largue) puis, au fur et à mesure que le vent accélère et passe sur l'avant, la tête de voile s'efface (incidence faible à la limite du fasseyement) et elle doit alors générer le moins de trainée possible d'où les profils plats en tête.
Les foilers de l'America Cup sont confrontés au même problème (grosse accélération et pas de prise de ris possible), mais comme leur aile ne peut pas fasseyer ils vont jusqu'à inverser les profils en tête pour gérer l'excédent de puissance généré par l'énorme accélération. Bref on calcule des ailes pour obtenir le meilleur rendement.. et on les met partiellement à contre pour ne pas cabaner ;)
Contrairement à un cata en planche nous n'avons aucun moyen de contrôler les profils et le vrillage de la tête en cours de route, on a donc opté pour un design auto régulé qui n'est qu'un compromis (très efficace) du point de vue aérodynamique.
Eric Doux / Secrets de Windsurf

Avatar du membre
Yann FRA-5
Messages : 102
Enregistré le : mer. 29 nov. 2017 16:28
Localisation : Gruissan
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par Yann FRA-5 » mar. 19 déc. 2017 08:36

Image
TEST ZONE GUN SAILS GSR 2018, Cliquez la : The TEST ZONE

Ca Navigue à Gruissan la page facebook, Cliquez la : Ca Navigue à Gruissan

kerambeach
Messages : 87
Enregistré le : lun. 24 juin 2013 20:48
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par kerambeach » mar. 19 déc. 2017 13:14

D ou vient l image?

Avatar du membre
Yann FRA-5
Messages : 102
Enregistré le : mer. 29 nov. 2017 16:28
Localisation : Gruissan
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par Yann FRA-5 » mar. 19 déc. 2017 22:49

kerambeach a écrit :D ou vient l image?
C'est moi pendant mes vacances à Nouméa à la période de la PWA ( en spectateur ) .... 8)

Désolé j'avais besoin de m'accorder 1minute de rêve :supz: :lol: [-X

Plus sérieusement, l'image vient de la page Facebook de la marque :

https://www.facebook.com/Phantom-Windsu ... 790892844/

Yann
TEST ZONE GUN SAILS GSR 2018, Cliquez la : The TEST ZONE

Ca Navigue à Gruissan la page facebook, Cliquez la : Ca Navigue à Gruissan

Avatar du membre
mag
Messages : 827
Enregistré le : mer. 19 févr. 2014 21:51
Localisation : Guérande
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par mag » mar. 19 déc. 2017 22:56

kerambeach a écrit :D ou vient l image?
Tout simplement de la page Facebook de Phantom.
foolonhill a écrit :Sur ce sujet ...
Eric Doux / Secrets de Windsurf
Ca c'est pour la partie aérodynamique, merci.

Ce qui est intéressant, c'est aussi le matériau avec une construction en membrane comme les Avanti Sails et les voiles de voiliers de course.
Depuis le temps, on doit commencer à avoir un bon retour sur la solidité / le vieillissement des Avanti dans le temps :?:
FORMULA / SLALOM

kerambeach
Messages : 87
Enregistré le : lun. 24 juin 2013 20:48
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par kerambeach » mer. 20 déc. 2017 18:20

J ai hate de connaitre le prix...

le fils du roseau
Messages : 176
Enregistré le : dim. 16 janv. 2011 19:30
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par le fils du roseau » mer. 20 déc. 2017 19:42

foolonhill a écrit :Sur ce sujet je pense pouvoir apporter un peu d'aide
Le funboard est très diffèrent des autres supports à voile. Les vitesses atteintes et l'accélération génèrent une énorme variation de vent apparent (celui ressenti sur la planche) entre le moment où l'on démarre et la pleine vitesse. En slalom par exemple on passe en quelques secondes de 11/12 noeuds à plus de trente noeuds de vent apparent.
Idéalement, il faudrait prendre un ris une fois lancé mais on ne peut pas. Les designers (Jean Pierre Siret fut le premier avec ITV) ont donc choisi de neutraliser une partie de la surface en aplatissant le haut et en le faisant vriller. La surface totale de la voile n'est efficace qu'au démarrage (travers/largue) puis, au fur et à mesure que le vent accélère et passe sur l'avant, la tête de voile s'efface (incidence faible à la limite du fasseyement) et elle doit alors générer le moins de trainée possible d'où les profils plats en tête.
Les foilers de l'America Cup sont confrontés au même problème (grosse accélération et pas de prise de ris possible), mais comme leur aile ne peut pas fasseyer ils vont jusqu'à inverser les profils en tête pour gérer l'excédent de puissance généré par l'énorme accélération. Bref on calcule des ailes pour obtenir le meilleur rendement.. et on les met partiellement à contre pour ne pas cabaner ;)
Contrairement à un cata en planche nous n'avons aucun moyen de contrôler les profils et le vrillage de la tête en cours de route, on a donc opté pour un design auto régulé qui n'est qu'un compromis (très efficace) du point de vue aérodynamique.
Eric Doux / Secrets de Windsurf
excellente analyse,
On en apprend tous les jours! :wink:

Avatar du membre
fra353
Messages : 328
Enregistré le : dim. 29 août 2010 16:27
Localisation : Piriac
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par fra353 » mer. 20 déc. 2017 22:35

foolonhill a écrit :Sur ce sujet je pense pouvoir apporter un peu d'aide
Le funboard est très diffèrent des autres supports à voile. Les vitesses atteintes et l'accélération génèrent une énorme variation de vent apparent (celui ressenti sur la planche) entre le moment où l'on démarre et la pleine vitesse. En slalom par exemple on passe en quelques secondes de 11/12 noeuds à plus de trente noeuds de vent apparent.
Idéalement, il faudrait prendre un ris une fois lancé mais on ne peut pas. Les designers (Jean Pierre Siret fut le premier avec ITV) ont donc choisi de neutraliser une partie de la surface en aplatissant le haut et en le faisant vriller. La surface totale de la voile n'est efficace qu'au démarrage (travers/largue) puis, au fur et à mesure que le vent accélère et passe sur l'avant, la tête de voile s'efface (incidence faible à la limite du fasseyement) et elle doit alors générer le moins de trainée possible d'où les profils plats en tête.
Les foilers de l'America Cup sont confrontés au même problème (grosse accélération et pas de prise de ris possible), mais comme leur aile ne peut pas fasseyer ils vont jusqu'à inverser les profils en tête pour gérer l'excédent de puissance généré par l'énorme accélération. Bref on calcule des ailes pour obtenir le meilleur rendement.. et on les met partiellement à contre pour ne pas cabaner ;)
Contrairement à un cata en planche nous n'avons aucun moyen de contrôler les profils et le vrillage de la tête en cours de route, on a donc opté pour un design auto régulé qui n'est qu'un compromis (très efficace) du point de vue aérodynamique.
Eric Doux / Secrets de Windsurf
Je trouve ta comparaison vrillage d'une voile de pav / ris d'un cata classique un peu bancale, on est pas trop sur les mêmes phénomènes, à mon sens en terme de comportement de la voile on peut comparer le ris sur un cata à un changement de surface de voile de pav mais pas au vrillage de la voile qui est plutôt propre aux angles et vitesses du vent (en fonction de la hauteur notamment et de la vitesse du planchiste) qui sont des problématiques propre à la planche (et bateaux à foils)

Pour les bateaux de l'americas cup tu parles des ailes rigides ? tu peux développer "inverser les profils en tête" ? pour en avoir vu naviguer et vu des ailes de près je ne comprends pas trop ce que tu veux dire

Avatar du membre
Ricou
Messages : 3047
Enregistré le : ven. 11 déc. 2009 15:25
Localisation : Nantes
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par Ricou » mer. 20 déc. 2017 23:00

fra353 a écrit :Je trouve ta comparaison vrillage d'une voile de pav / ris d'un cata classique un peu bancale
Gros vrillage = diminuer la portance .
Prendre un ris = diminuer la portance .

Non ?
FANATIC ATTITUDE : NO FEAR , ONLY SPEED !!

Avatar du membre
fra353
Messages : 328
Enregistré le : dim. 29 août 2010 16:27
Localisation : Piriac
Contact :

Re: Phantom International Sails 2018

Message par fra353 » mer. 20 déc. 2017 23:06

Ricou a écrit :
fra353 a écrit :Je trouve ta comparaison vrillage d'une voile de pav / ris d'un cata classique un peu bancale
Gros vrillage = diminuer la portance .
Prendre un ris = diminuer la portance .

Non ?
Je vois plus les choses en terme d'écoulement en fait, là le terme portance est mal employé, surtout pour le cata. Il s'applique pour un foil/aileron, et pour une voile de planche à voile...je suis même pas sur :-k

pour reprendre ton message je dirais plutôt :

Gros vrillage = diminuer la portance .
Prendre un ris = diminuer la poussée .

Répondre